Etiquetas

, , , ,

À mes Amis qui m’ont quittée et que je ne quitte point

Vous êtes mort un soir à l’heure où le jour cesse.
Ce fut soudain. La douce et terrible paresse
En vous envahissant ne vous a pas vaincu.
Rien ne vous a prédit la torpeur et la tombe.
Vous eûtes le sommeil. Moi, je peine et je tombe,
Et la plus morte mort est d’avoir survécu.

Anna de Noailles (1876-1933), de su libro «L’honneur de souffrir»

Imagen: retrato de la condesa de Noailles, dibujo a carboncillo sobre lienzo realizado por Édouard Vuillard (1868-1940), en el Museo de Orsay, París.